Le film

Sur les traces de Lucy Walker

150 ans après l’ascension du Cervin par Lucy Walker, première femme à réaliser cet exploit, Marie-France Hendrikx, historienne et passionnée de montagne, décide d’enquêter sur cette femme anglaise largement méconnue qui fait pourtant partie des pionnières de l’alpinisme, et de gravir à nouveau le Cervin, et ce dans les mêmes conditions, en habits d’époque !

lucy-walker-family_h.jpg
 
LUCY_20_08_22_1.jpg

Le défi

150 ans après l’ascension de Lucy Walker, à l’heure où les femmes cherchent encore leur
place dans l’histoire et la société, ce documentaire aura une portée symbolique forte : en
montrant que des figures du passé continuent à être des sources d’inspiration et des guides
pour aujourd’hui et en aidant d’autres femmes à croire en elles et en leurs capacités, il
dépassera la simple histoire de l’alpinisme.
Le parcours et la vie de Lucy Walker sont remarquables dans le sens où elle ne se situait
pas comme “féministe” ou “militante” ; elle a toujours fait preuve de discrétion et n’a même
pas jugé utile d’écrire ses mémoires et ses exploits, car à l’époque victorienne la discrétion
était de mise pour les femmes. Sa force a simplement été de mener sa passion jusqu’au
bout, s’appuyant sur des hommes, avec une confiance et une ténacité profondes, gravissant
années après années les plus hauts sommets des Alpes.
Son exemplarité réside dans cette force tranquille capable, au sens propre, de déplacer des
montagnes physiques, mais aussi culturelles et sociales.
Aujourd’hui, il est important de faire exister à l’écran un tel sujet dans une période de
mutation sociale où les repères sont mis à mal et où des exemples inspirants au féminin sont
essentiels. En effet il est nécessaire de combler cette lacune et de montrer qu’il y a eu des
femmes fortes qui ont construit, elles aussi, l’histoire mythique de l’Alpinisme.

 

Synopsis

Dans les fonds d’archives en Suisse et au Royaume-Uni, à la rencontre d’historien(ne)s, d’archivistes et d’alpinistes d’aujourd’hui ; à Zermatt et à Londres, sur les traces des pion- niers de l’alpinisme au XIXe siècle, le pari initial se mue petit à petit en une véritable quête : mettre en lumière les conditions dans lesquelles évoluaient ces premières femmes alpinistes, donner vie à leur lutte pour atteindre les sommets en passant outre les réticences d’une société conservatrice pour oser vivre pleinement leur passion.
Comment leur rendre un meilleur hommage que de tenter, 150 ans après Lucy Walker, de gravir à nouveau le Cervin, dans les mêmes conditions, en jupe de coton, avec des grosses chaussures de cuir à clous, munie d’une corde de chanvre ?
En parallèle de son enquête, Marie-France se prépare à revivre intellectuellement et physi- quement, l’ascension du Cervin. Accompagnée par son binôme de cordée Laurent Grich- ting, elle se questionne, se motive, doute, et décide de relever le défi.
De l’ascension du Grand-Combin à la course du Balmhorn, du matériel de dernière pointe aux habits d’époque, la préparation physique et technique nous amène au grand jour de l’ascension du Matterhorn, avec cette question en point de mire : n’est-il pas trop risqué de se lancer, en jupe, sans crampon, ni baudrier dans la voie Hörnli ? Si cela fut possible en 1871, est-ce encore réalisable de nos jours ?

LUCY_20_08_22_22.jpg
 
 

Compte du projet

Références: Film sur les traces de Lucy Walker

Bénéficiaire: Les Chercheurs de joie

Route en Biollay 11

1933 Sembrancher

IBAN: CH90 8080 8008 4745 6799 6


No. CB: 80808

SWIFT-BIC: RAIFFCH22XXX

Compte postal de la Banque: 19-931-9

LUCY_20_08_22_32.JPG